lesbiennes dans un train couchette

Je m’appelle Nora, j’ai 28 ans et j’aime les femmes. Je vais vous raconter mon aventure dans le train de nuit Paris-Nice. J’étais venue rendre visite à une amie qui habite à Paris et je rentrais à Nice ou j’habite avec ma compagne qui partage ma vie.

Une jolie jeune femme d’une trentaine d’années est entrée dans le compartiment. Au bout d’une demi heure elle s’est déshabillée pour se coucher. Ses dessous sexy, qu’elle a ôté me tournant le dos, ne m’avaient pas laissé insensible. Elle a enfilé une nuisette et a grimpé dans le lit supérieur gauche avant d’éteindre la lumière centrale. Au passage, j’ai pu apercevoir son joli petit cul. Dans ce genre de wagon, les lits sont en hauteur et au même niveau et non l’un au dessus de l’autre.

Je suis restée de mon côté en t-shirt et petite culotte et j’ai bouquiné une revue sur la banquette grâce à la lumière latérale du bas. J’ai du m’assoupir car j’ai été réveillée par les petits gémissements qu’elle poussait. Elle devait faire un rêve érotique. Je me suis levée, curieuse, mon visage était à hauteur de son lit. En la voyant remuer avec obscénité, je n’ai pas résisté au désir de me toucher. J’étais sur le point de jouir quand le silence est revenu. Mon coeur s’est accéléré, j’ai vu qu’elle me regardait. La honte!!! Mais elle a fait une chose inespérée qui mérite d’être racontée. Elle est descendue de son lit et s’est approchée de moi. Moi je n’ai pas bougé, et là, elle est venue frotter sa poitrine contre la mienne, comme un animal.

Je sais que j’attire les femmes, mais à ce point-là…. Et puis elle me semblait hétéro ! Je me suis dit, sans être sûre d’y croire, qu’elle avait tout simplement « besoin ». Prudente malgré tout, je l’ai d’abord enlacée et embrassé le ventre. Elle a soupiré sans se retenir. Du coup j’ai soulevé sa nuisette et j’ai eu un coup de sang en constatant qu’elle était entièrement épilée. J’ai commencé à fourrager dans sa chatte toute mouillée. Un « petite salope » m’a échappé. Elle a adoré et je me suis retrouvée la tête entre ses seins qu’elle avait assez gros. C’était parti! « Salope! Ma petite salope! », j’ai répété. Elle était bien partie et m’embrassait comme une vraie goudou. Elle avait les jambes bien écartée et se tenait prête à tout recevoir de moi, très confiante, très vicieuse. Je n’en pouvais plus.

Avant de lui faire tout le bien qu’elle réclamait, j’ai grimpé sur la banquette du bas, j’ai mis mon sexe à hauteur de ses lèvres et j’ai plaqué son visage dessus. J’ai eu un peu peur qu’elle ne change d’avis. Mais elle s’est empressée de me faire du bien, avec tant d’application que j’en avais le clitoris en érection. Il me fallait même parfois lui écarter le visage pour faire durer mon plaisir. Je l’ai amenée près du lavabo. J’ai sorti ma brosse à cheveux et je l’ai pénétrée une première fois avec le manche, toujours debout. On a continué sur la petite banquette, en 69. Elle se retenait de crier pendant que je lui titillais le clito en astiquant l’intérieur de sa chatte. Elle respirait de plus en plus rapidement. J’ai continué mes aller retour avec la brosse et j’ai senti sa petite langue s’activer sur mon clito (c’est fous ce que ca m’excite rien que d’y repenser)… Puis elle a ralenti la cadence en donnant des coups de bassin profonds mais lents sur le manche en plastique. Elle balançait sa tête en gémissant, des spasmes agitaient tout son sexe. Elle venait de jouir.

J’ai remué ma chatte sur son visage et j’ai décollé tout en la léchant frénétiquement. Je lui barbouillais la face de ma mouille. Je la traitais tendrement de petite salope, en remuant mon cul, tandis que l’orgasme qui m’avait secoué se calmait.

Quand j’ai repris mes esprits je l’ai contemplée. Elle m’avait bluffée cette nana. On a beaucoup ri au moment de se laver dans le petit lavabo commun. Mais, arrivé à Toulon, elle était déjà tirée à quatre épingles avant de sortir du compartiment.

On n’a pas échangé nos numéros. Je me demande encore si elle faisait souvent ça, si son rêve était une mise en scène et ce qui l’avait mise dans cet état.

 

Incoming search terms:

  • videos plaisir xxx
  • aventure erotique une lesbienne dans mon lit
  • elle baise dans le wagon lit
  • histoire erotique deux lesbiennes dans mon lit
  • histoire erotiquewagon lit
  • je baise dans un wagon lit
  • Salope en chaleur récits érotiques