sexe-sport

 

Cette histoire s’est passée il y a quelques années, je fréquentais une salle de sport low cost et j’y avais fait la connaissance d’une petite blondinette aux formes généreuses. Nous nous donnions souvent rendez vous à la salle puis, après nos efforts, nous allions boire un verre au café du coin et nous discutions de tout et de rien comme on dit. La elle m a avoué qu’elle faisait du sport pour perdre ses kilos en trop car son mec ne la désirait plus, je n ai rien dit mais moi je trouvais son corps plutot agréable, j’avais envie de lui dire que j’adorais ses gros seins et son cul bien rebondi.

Au bout de quelques mois ses efforts commencaient à payer, je lui ai fait remarquer et lui ai demandé si son copain la désirait à nouveau. J’ai ajouté en plaisantant qu’en tout cas moi j’adorais son cul bien rebondi et que cela devait etre agréable d’y mettre une bonne fessée(elle aimait ça, elle e l’avait confié lors d’une autre conversation). Au regard qu’elle m’a lancé, j’ai pensé que notre relation n’irait pas plus loin que l’amitié.A la fin de cette séance nous avons regagné les vestiaires communs, j’étais sous la douche quand j’ai senti une présence derrière moi.

 

J’ai tourné la tête et je l’ai vue en culotte et seins nus qui me matait. Elle m’a lancé: « J’adore ton petit cul ! » Et la, sans trop réfléchir je me suis tourné face à elle et lui ai répondu: « Et devant ça te plait aussi? »Elle a semblé surprise devant la taille de mon sexe qui commencait à gonfler et elle a bafouillé: « Plutot oui, tu as un bel engin! »

Elle s’est approchée, l’a effleuré de ses doigts et m’a souri. Nous nous somes ebrassés puis elle s’est accroupie et a commencé une pipe d’enfer. D’une main elle se caressait le minou. Moi j’en profitais pour peloter ses gros nichons bien lourds. Puis je me suis appuyé sur le mur du fond. Sa bouche et sa langue sont remontées le long de mon corps puis elle m’a soufflé dans l’oreille « Mon gros popotin a très envie d’une bonne correction mais pas ici ». Autant vous dire que la douche a été expédiée et que le trajet jusqu’à chez elle s’est révélé plutot long et douloureux dans le pantalon.

Sitot la porte refermés, nous nous sommes déshabillés mutuellement puis elle a repris sa pipe la ou elle l avait laissée. Tantot elle mettait tout ce qu elle pouvait dans sa bouche, tantot elle titillait le bout du gland, descendait le long de ma hampe pour aspirer mes couilles lisses. Nous sommes allés dans le salon, là, elle s’est installée à genoux sur le canapé et les coudes sur le dossier, une position idéale pour recevoir une bonne fessée. Je lui ai glissé que son mec avait tord de ,ne pas en profiter plus souvent. Elle tortillait du postérieur, m’a regardé et m’a dit d’un ton sec: « Vas y, fesse mon gros cul de salope, punis la chienne que je suis!  »

J’ai démarré ma fessée puis je lui ai attaché les mains avec ma ceinture, ce qui l’a excitée encore un peu plus. A chaque claque, elle gémissait et son cul rougissait un peu plus. J’ai fini par lui enlever son string et j’ai découvert une chatte épilée avec juste ce qu’il faut de poils sur le pubis. Je lui ai alors offert un cuni tout en continuant à claquer ses fesses. Elle gémissait de plus en plus fort pendant que je jouais avec son bouton tout gonflé et sa minette.

Apres quelques minutes de ce traitement elle m’a supplié d’arrêter. ce que j’ai fait, content de l’effet que j’avais eu sur elle. J’ai enlevé la ceinture, elle s’est installée à quatre pattes sur le canapé et est venue me pomper la bite, je pouvais me régaler de ses beaux seins opulents que j’adorais. Puis elle m’a demandé si j’avais une capote et m’a dit: « J’ai envie de sentir ta grosse queue au fond de ma chatte… » Je me suis équipé et elle est venue s’empaler délicatement sur mon sexe bien raide. Elle m’a glissé: »Vas y doucement je ne suis pas habituée à un calibre comme le tien! » (il faut dire que mon engin mesure dans les 20 cm et est bien épais). J’avais une vue et un accès direct à ses seins que je malaxais et mordillais pendant qu’elle s’empalait bien à fond sur ma queue. Nous nous sommes ensuite placés en levrette.

Pendant que je coulissais en elle je lui ai préparé l’anus avec deux doigts. Elle couinait beaucoup et me parlait de façon salace. « Baise moi bien comme une chienne. Oh oui encore plus fort, défonce moi avec ta grosse queue! » Je me suis retiré et j’ai présenté mon pieu à l’entrée de sa petite porte, j’ai poussé doucement dessus pour l’enculer. Au début, elle a eu mal puis, après quelques va et vients lents, elle s’est mise à onduler du bassin et à bouger son gros cul en gueulant son plaisir. Je sentais sa mouille sur mes couilles tellement je lui mettais à fond. Elle m’a demandé d’arrêter car elle n’en pouvait plus. Elle m’a fini avec sa bouche et j’ai tout déchargé sur ses nibards.

Après cela, chaque séance de muscu s’achevait en partie de baise.

 

Incoming search terms:

  • histoire de sexe avec salle de sport
  • hot baise récit porn
  • histoire de baise gros cul
  • recit erotique de bru en chaleur au gros cul
  • recit de baise sous la douche
  • recit erotique gros cul
  • histoires erotiques de baise
  • histoires erotiques baise sensuel gros cul
  • Je lai encule sous la douche
  • baise douche sport