cine-sexe

Récemment je suis allé voir un film dans un cinéma sur les Champs-Elysées. Il n’y avait pas grand monde dans la salle mais cherchant a être le mieux placé possible je me suis positionné non loin d’un jeune couple, un seul siège me séparait de la jeune femme. Avant que le cinéma sombre dans la pénombre j’ai eu le temps de remarquer que la jeune fille était vraiment très jolie, mince, avec une belle peau bronzée. Elle et son petit ami se sont caliné un moment en pleine lumière pendant les publicités et les bandes annonces, un truc que je déteste au cinéma mais du coup je préférais ce spectacle.

Juste avant le début du film, ma charmante voisine a retiré son pull, dévoilant au passage le bas de son dos et le haut de sa petite culotte blanche à liseré rouge. Elle s’est installée en chien de fusil contre son homme, ses adorables fesses bien rebondies étaient collées à mon accoudoir et son dos exposé à mon regard. Elle m’excitait déjà bien cette voisine de cinéma et je sentis ma bite commencer à durcir. Quelques minutes après le début du film, son copain lui a chuchoté quelque chose à l’oreille et elle s’est retournée vers moi en souriant. Je ne sais pas si c’était une invitation mais je l’ai considéré comme tel.

Pendant que son petit ami lui caressait le genou, j’ai posé ma main sur ses reins. Constatant qu’elle ne réagissait pas, j’ai décidé de glisser sa main sur sa culotte qui dépassait de son pantalon. Ce geste n’a pas déclenché davantage de réaction de sa part. Ma main a donc naturellement glissé sur ses fesse que j’ai longuement caressé. Me disant qu’elle me donnait carte blanche, j’ai pris le chemin de sa ceinture et j’ai introduit ma main de façon à toucher le bas de son ventre. Je bandais maintenant tellement fort que mon sexe commençait à me faire mal. Soudain, ma jolie voisine a écarté une jambe, ce qui a grandement facilité mon intrusion. Dans le même temps, elle embrassait son ami à pleine bouche. Pour qu’il ne se rende compte de rien? Ou bien faisait il semblant de ne rien voir?

Toujours est-il que j’ai dégrafé un à un tous les boutons de sa braguette avant de plonger ma main dans son entrecuisse. Un duvet assez soyeux et peu fourni m’a accueilli. Peu après j’ai rencontré son clitoris, très gros et très dur. Le contact l’a fait frissonner et moi aussi. J’ai poursuivi mon inspection en glissant un doigt le long de sa fente. J’ai alors pu me rendre compte qu’elle était complètement trempée, sa culotte également. Il n’a fallu que quelques passages sur sa chatte pour que je sente un véritable jet de mouille sur mes doigts. Il faut dire que cette gentille spectatrice avait pris le soin de bien écarter les jambes pour que je la doigte plus facilement.

Comme elle avait joui, j’ai finalement ressorti ma main discrètement de son jean. Tandis que je léchais mes doigts pour savourer sa liqueur intime, nos regards se sont croisés quelques secondes. A la fin de la séance, son copain a également jeté un coup d’oeil complice dans ma direction en se levant, il était au courant…

Incoming search terms:

  • histoire de sexe femme baisee au cinema
  • histoire sex au cinema
  • recits de plan cul au cinema
  • cinema histoire erotique
  • histoire erotique au cinema
  • récit érotique : baiser dans les bois
  • recit sexe plusieurs
  • récits coquins le cinema