sexe entre lesbiennes

Le mois dernier, en surfant sur Internet, je suis tombée sur un site de photos amateur. Par curiosité, j’ai envoyé quelques photos soft et mon adresse e-mail afin qu’elles soient mises sur leur site. J’ai été surprise par le nombre important de messages qui m’ont été envoyés, et j’ai répondu avec excitation à certains d’entre eux.

Un de ses messages venait d’une fille. Elle était lesbienne et plutot jolie comme en témoignait sa photo. Elle désirait correspondre avec moi. Par curiosité, bien que j’aime les hommes, je lui ai répondu. Par la suite j’attendais ses réponses avec excitation. Au fur et a mesure, nous avons appris à nous connaitre. Elle s’appelait Valérie, elle avait 28 ans et nous étions de la même région.

Elle m’a proposé une rencontre. Après quelques jours d’hésitation j’ai fini par accepter en me disant que ça ne m’engage à rien. Nous avons décidé de nous retrouver le samedi suivant dans la soirée, à la terrasse d’un café de la place Massena à Nice. Ce jour la, je me suis surprise à passer l’apres midi à me pomponner et à me demander ce que j’allais pouvoir mettre, comme une adolescente qui va à son premier rendez vous. J’ai fini par choisir un pantalon moulant en lycra, un petit pull et une paire de chaussures assorties.

Lorsque je suis arrivée je l’ai tout de suite reconnue et des le premier regard je l ai trouvé charmante. Elle portait une robe assez courte avec de très jolis escarpins. Nous avons vite discuté comme si nous étions amies depuis toujours. Comme c’est souvent le cas entre filles, la conversation a vite dévié vers le sexe. Je n’avais pas oublié son homosexualité et je n ai pas ete surprise quand elle m’a dit qu’elle me trouvait attirante et qu’elle avait envie de me faire l’amour.

Aujourd’hui je ne sais toujours pas ce qui m’a pris ce soir la. J’ai immédiatement accepté ses avances. Je lui ai précisé que je n’avais jamais couché avec une fille, et que ce n’était pas vraiment mon style de m’envoyer en l’air avec quelqu’un que je ne connaissais pas. Valérie m’a dit que je pourrais toujours changer d’avis. Elle m’a proposé d’aller d’abord manger un morceau dans un petit restau du coin. Pendant le repas nous étions toutes les deux très excitées.

Au cours du diner, elle est partie aux toilettes. En revenant, elle a déposé dans ma main sa petite culotte et m’a demandé si j’étais capable de faire la même chose. Surexcitée, je suis aussi allée me débarrasser de la mienne. Je n’ai pas pu résister à l’envie de porter à mes narines sa culotte humide. En revenant à la table, je pense que certains se sont apercus que je ne portais rien dessous car mon pantalon me rentrait vraiment dans la fente.

A la fin du repas, Valérie m’a proposé d’aller finir la soirée chez elle. A peine avions nous franchi la porte d’entrée de son appartement que nous nous sommes embrassées et enlacées follement. Nous avons commencé à nous caresser et, lorsqu’elle a glissé sa main dans mon pantalon, elle a pu constater que j’étais trempée. Elle m’a fait une remarque parce que je n’étais pas épilée et ml’a proposé de s’en charger. Elle m’a passé des bandelettes épilatoires spéciales maillot et m’a juste laissé un minuscule triangle.

J’étais trempée lorsqu’elle a commencé à me lécher. Elle s’y prenait vraiment bien et, sous l’effet de l’excitation, je l’ai fait changer de position pour pouvoir moi aussi passer ma langue sur son minou. Nous avons fait l’amour pendant plus d’une heure et j’ai accepté tout ce qu’elle me demandait. Je lui ai léché l’anus, je l’ai même laissée me pénétrer le derrière avec un flacon de spray déodorant de la taille d’un sexe d’homme.

Après de superbes jouissances réciproques, elle a voulu me prendre en photo. Lorsqu’elle a sorti son appareil, j’étais tellement excitée qu’elle a fait des clichés de moi dans des positions vraiment indécentes. J’ai juste refusé que l’on puisse identifier mon visage sur les photos. Nous nous sommes endormies et je ne suis rentrée chez moi qu’au petit matin. Depuis, elle a essayé plusieurs fois de me recontacter par mail. Je n’ai pas donné suite car j’ai toujours un peu honte de tout ce qui s’est passé ce soir là.

Incoming search terms:

  • histoires de fesses entre filles
  • histoires de filles sex
  • recit de soiree entre fille